Campagnes de liens sponsorisés Google Adwords : les erreurs à éviter

Créer une campRéalisez une campagne à succès !agne Google Adwords, c’est facile ! Mais la rendre efficace et performante, c’est une autre histoire ! Pour vous aider à mener à bien votre campagne de liens sponsorisés, découvrez les principaux pièges à éviter.

Au vue de la concurrence et de la difficulté de bien se positionner en référencement naturel, vous êtes de plus en plus nombreux à vous tourner vers la régie publicitaire de Google AdWords pour promouvoir vos sites en réalisant des campagnes de liens sponsorisés. Google a d’ailleurs simplifié le plus possible le processus de création de campagnes pour que tous puissent se lancer, novices et experts.

Mais face à de gros annonceurs et à des spécialistes de ce type de publicité, il est parfois difficile pour un petit annonceur de se faire une place.Eolas: spécialiste agréé Google Adwords

Eolas est certifiée par Google AdWords depuis 2006 et gère quotidiennement des centaines de campagnes Google AdWords. Elle met à votre disposition toutes ses années d’expertise notamment au travers de cet article qui vous énoncera les principaux pièges à éviter.

  • Aller au plus simple

Il semblerait qu’il soit plus simple et plus rapide de créer une seule campagne avec un seul groupe d’annonce contenant l’ensemble des mots-clés que vous souhaitez acheter. Ce qui est très fortement déconseillé.
La structure de votre compte et de votre campagne ne doivent pas être prise à la légère car il s’agit de la clé de réussite de votre campagne de liens sponsorisés. Prenez donc le temps de bien travailler la manière dont vous allez organiser vos mots-clés et définir vos campagnes.

Généralement, il est préconisé de reproduire la structure de son site pour définir les différentes campagnes de son compte. Al’intérieur de vos campagnes, vous allez regrouper vos mots-clés par groupe d’annonces.
Il est recommandé de regrouper dans le même groupe d’annonces les mots-clés similaires qui appartiennent au même champ lexical. Si des mots-clés très éloignés sémantiquement se retrouvent dans le même groupe d’annonce, vous risquez d’être pénalisé par un faible niveau de qualité (un indicateur de qualité du système Google AdWords pris en compte pour définir la position de votre annonce).

  • Cibler trop largement les internautes

Si vous êtes un acteur local, il faut cibler les internautes situés dans votre zone de chalandise. Pour un commerçant, prenez en compte vos zones de livraison pour définir les zones géographiques à cibler ou à exclure. Si vous ciblez tous les internautes français mais disposez d’un budget restreint, nous vous recommandons de ne cibler que les régions où se trouvent vos principaux clients.

  • Croire qu’une enchère élevée assure forcément une top position

Misez sur une campagne performante !Une enchère correspond au montant maximum que vous êtes prêt à payer pour chaque clic sur votre annonce. Il est vrai que, généralement, définir une enchère élevée assure une bonne position de ces annonces. Mais il faut savoir que si l’enchère est prise en compte par Google AdWords pour définir la position de votre annonce par rapport à celle de vos concurrents, ce n’est pas le seul critère.

Dans un souci d’offrir aux internautes des annonces pertinentes, Google AdWords prend également en compte le niveau de qualité. Il s’agit d’une note de 0 à 10 (10 étant la note maximale) qui tient compte de la pertinence des mots-clés par rapport à votre annonce et de la qualité de votre page de destination. Votre annonce peut se voir rétrogradée au profit de celle d’un concurrent qui propose pourtant une enchère moins élevée mais qui possède un meilleur niveau de qualité.

  • Vouloir à tout prix être en première position

Tout annonceur souhaite voir ses annonces en première position, devant celles de ses concurrents, pour être le plus visible possible et s’assurer d’obtenir un nombre de clics importants. Mais il faut savoir qu’il est généralement plus intéressant de se positionner en deuxième ou troisième position.
Dans la majorité des cas, l’annonceur placé en première position paye plus que ses concurrents alors que la visibilité des annonces entre la 1ère et la 3ème position est quasi équivalente. De plus, accepter que vos annonces ne se positionnent pas en 1ère position peut vous permettre d’obtenir plus d’impressions et donc potentiellement plus de clics en payant un coût par clic plus faible que le premier annonceur. On parle alors d’un budget maximisé.

  • Penser qu’une fois la campagne lancée, votre travail est fini

Créer sa campagne et la diffuser sur Google n’est que la première partie du travail.

Un suivi régulier de vos campagnes est important pour s’assurer qu’il n’y a pas de dysfonctionnements tels que des problèmes de facturation ou des annonces refusées qui peuvent stopper la diffusion de vos annonces.

De plus, pour s’assurer que vos campagnes soient et restent performantes, des optimisations constantes sont nécessaires : ajout de nouveaux mots-clés, modification du contenu, ajustement des enchères…

Eolas vous fait profiter de son expérience et vous guide dans l’univers des liens sponsorisés : contactez des experts Google AdWords pour vos campagnes d’achat de mots-clés .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *