Google Panda : Une nouvelle mise à jour de l’algorithme de Google

Google Panda est la dernière mise à jour de l’algorithme de Google. Déjà active dans les pays anglosaxons, elle a bouleversé le référencement et affecté 12% des recherches. Google Panda arrive en Europe et en France dans quelques mois, ce qui offre l’opportunité d’anticiper, de modifier et d’adapter sa stratégie de référencement.

 

La nouvelle mise à jour de Google a un double objectif :

  • Optimiser le référencement et le positionnement des sites de qualité, (sites dynamiques, interactifs avec un contenu travaillé et utile aux internautes), et,
  • Pénaliser les sites Internet qui ne répondent pas à la charte de qualité Google : ceux qui utilisent des techniques de spam (fermes de contenus) pour augmenter artificiellement leur positionnement dans le moteur de recherche mais également ceux dont le contenu a été copié d’un autre site sans apporter de valeur ajoutée ou encore ceux qui contiennent beaucoup de publicité.

Afin de se préparer à la mise à jour Google Panda, et même si vous ne faites pas partie des sites visés par ce nouvel algorithme, il est important de prévenir son arrivée.

En résumé, ce qui change :

  • Google souhaite considérer la qualité d’un site dans son intégralité et non la qualité de chaque page séparément. Pour éviter toute mauvaise surprise, il est important d’améliorer ou d’enrichir les pages à faible contenu.
  • Les mots-clés dans le nom de domaine n’auront plus d’impact sur le référencement : dans nos différentes analyses, nous avons toujours indiqué que les mots-clés dans le nom de domaine avaient un « petit impact positif » sur le référencement. Désormais, il faudra privilégier l’originalité du nom de domaine et son intérêt en tant que marque !
  • Google peut appliquer des pénalités aux sites web qui ne respectent pas la charte Google, soit manuellement suite à la dénonciation d’un internaute, soit automatiquement avec son propre algorithme. Les pénalités manuelles peuvent désormais être levées en quelques jours si le problème a été corrigé et qu’une demande de réexamen a été faite.
  • Google ne prendra plus la peine de visiter les sites de faible qualité. Pour économiser ses ressources, Google visitera « moins souvent » les sites à faible contenu, en plus des éventuelles pénalités qu’il infligera.
  • Les liens en provenance de communiqués de presse seront moins pris en compte. Le fondateur Matt Cutts a indiqué que ces liens ne transmettront plus de Page Rank (popularité), par contre, ils compteront indirectement pour le référencement.

L’objectif d’un site Internet est bien de garder un internaute le plus longtemps possible, de le faire interagir et de le fidéliser. C’est exactement cet objectif que suit Google Panda. Il va donc falloir au-delà du contenu de qualité, s’intéresser au comportement des internautes afin de répondre à leurs attentes de recherche. Le retour à une démarche naturelle et de qualité doit donc être la priorité si l’on veut continuer à être présent et bien placé sur Google.

Vous souhaitez être accompagné dans cette démarche ? Contactez-nous .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *