Les formats innovants qui cartonnent sur le web

Après notre article sur les formats qui cartonnent sur Facebook, voici les formats qui cartonnent sur le web et les réseaux en général !

Le format vidéo, grande star !

La vidéo en direct : le live fait son show

Sur Facebook, Instagram, Périscope ou Livestream, il est possible de filmer en direct et de faire vivre l’expérience aux utilisateurs.  Il est possible d’interagir avec le live en commentant directement et les messages sont retranscrits en direct sur la vidéo. Il suscite 12 fois plus d’engagement qu’une vidéo classique et est généralement regardé 3 fois plus longtemps.

En 2018 Facebook a amélioré sa plateforme de direct en y incluant la possibilité de faire des sondages directement en live. Voici un guide complet permettant de gérer entièrement la création du live.

Le live c’est aussi une opportunité pour raconter l’histoire de l’entreprise, développer un lien avec les fans et montrer les coulisses de l’entreprise. Facebook live, c’est surtout de l’authenticité.

 

IGTV

IGTV qu’est-ce que c’est ?

C’est une plateforme dédiée à la vidéo sur Instagram. Il est possible de publier uniquement des vidéos au format vertical et une vidéo peut durer jusqu’à une heure. Les influenceurs passent désormais souvent par cette plateforme qui est aussi directement intégrée à Instagram pour montrer leurs achats, avec les liens des boutiques directement sur la vidéo. Les vidéos sont parfois accélérés légèrement pour ne pas perdre le fil.

Swipper vers le haut permet aussi de découvrir d’autres vidéos en fonction de nos goûts, de nos abonnements, les vidéos populaires ainsi que des vidéos que l’on pourrait continuer de regarder.

IGTV fonctionne avec des « chaînes », mais ce sont en réalité les créateurs. N’importe qui possédant un compte Instagram peut faire sa propre chaîne et créer du contenu. Cela permet aux internautes de se rapprocher de ces créateurs et établir une relation plus solide.

Les vidéos pédagogiques

Ce type de vidéo au format court en « motion design », ou simplement des images/vidéos de banque d’images sont la nouvelle tendance en terme de marketing visuel.

Le but est de proposer une image associée à un texte lisible rapidement.  C’est le principe des vidéos « Brut » qui marchent beaucoup sur Facebook et les réseaux sociaux type Instagram ou twitter (ici le lien de leur chaîne YouTube ). Les vidéos sont généralement au format carré ou format vertical (écran de smartphone) et possèdent des sous titres.

Elles sont généralement explicatives et permettent d’informer l’utilisateur sur quelque chose qui pourrait potentiellement l’intéresser. (Par exemple des « fun facts », des faits historiques, d’actualité…)

Entre novembre 2016 et février 2017, les vidéos de Brut ont été vues plus de 100 millions de fois. Aujourd’hui, grâce a son application et sa chaîne Youtube, Brut génère 20 millions de vues par jour dans le monde.

 

Les stories Instagram permettent aussi de plus en plus d’interaction avec la création d’un mode « question quizz » directement dans la story, la possibilité de faire des sondages, des questions réponses, ou des comptes à rebours qui permettent de susciter l’intérêt des utilisateurs.

Par exemple, Schmidt, spécialiste de la cuisine et de l’aménagement a créé « la story la plus haute du monde ». En effet l’entreprise a installé une cuisine à 1825 mètres d’altitude à flanc de montagne. Ils nous proposent de découvrir l’ascension avec eux sur Instagram. Vous pouvez découvrir le documentaire ici

 

Réalité virtuelle et réalité augmentée

La réalité augmentée ouvre le champ des possibles en proposant des interactions directement avec l’utilisateur. L’Oréal propose d’essayer directement à travers son smartphone leur nouvelle gamme de rouge à lèvre.

En cliquant sur « essayez » l’appareil photo s’ouvre sur notre visage et le rouge à lèvre se positionne directement sur notre bouche. Il suffit par la suite de choisir la couleur, et il est possible d’acheter la teinte directement grâce à un lien sur la plateforme. C’est aussi une façon de rassurer et conforter l’utilisateur avant l’achat en permettant de consommer le produit avant tout acte impliquant un échange d’argent.

Ikéa propose la même solution pour visualiser le rendu d’un meuble dans une pièce de la maison via « Place » une application smartphone à découvrir en vidéo.

La réalité virtuelle peut aussi prendre des formes plus complexes et tout reste à inventer. Il est désormais possible de visiter des musées par ce biais, il n’est donc pas impossible de proposer encore de nouvelles choses. Dans certains points de vente Tommy Hilfiger, il est possible d’essayer un casque VR pour assister a des défilés à 360° et en 3D.

 

La vidéo 360°

La vidéo 360 permet de se plonger encore plus profond dans les formats visuels immersifs. Elle se démocratise de plus en plus et Facebook l’encourage avec son support publicitaire Canvas. Elle fait lien avec la réalité virtuelle en proposant de voir des événements en direct (ou pas) sur son smartphone, qui pourraient être payants ou non.

Elle est déjà utilisée dans le domaine de l’immobilier mais pourrait à terme avoir une utilisation bien plus vaste, lorsqu’elle est associée à un casque de réalité virtuelle, par exemple.

 

Snapchat et les jeunes

Snapchat est énormément utilisé par les jeunes (12-25 ans). Dans le cadre du Salon de l’agriculture, le ministère de l’Agriculture a lancé une campagne de communication sur ce réseau en utilisant des messages et des images pour susciter la curiosité, l’envie et l’intérêt d’une jeune population composée de lycéens et collégiens en particulier. L’utilisation de drones, de référence cinématographique, de hashtags et des phrases courtes ont permis d’attirer un public jeune. L’objectif de la campagne était de sensibiliser les jeunes sur les débouchés des métiers de l’agriculture. Vous pouvez visualiser leur travail dans cette vidéo.

MacDonald utilise aussi cette plateforme afin de recruter des jeunes aux Etats-Unis et au Canada. A l’aide de petite vidéos courtes appelées « snaplications », chaque utilisateur qui interagissait avec la publicité se voyait attribuer une « lens » personnalisé : un graphique qui montre l’utilisateur avec un chapeau et un badge nominatif MacDonald. Le candidat est invité à envoyer une vidéo introductive de 10 secondes au Macdonald le plus proche de chez lui. C’est une forme de campagne de recrutement de plus en plus utilisée pour attirer les jeunes dans ce genre d’emplois.

 

L’image en constante évolution

L’illustration

Les illustrations ne sont pas passées de mode. Au contraire ! Généralement produites par des dessinateurs/illustrateurs professionnels (ou non), les illustrations permettent de donner une imagé décalée, un langage graphique qualitatif à la marque.

Ici par exemple avec la marque « Le Chocolat des Français ».

La visualisation de données

Les textes ne suffisent pas pour capter certaines audiences. Les informations visuelles sont directement plus appréciables et comprises en un instant. La datavisualisation a donc pris de l’avance !  Certaines données peuvent être rapidement et facilement représentées sur des outils open source (l’outil Tilegrams permet de cartographier des données).

 

 

La gamification dans l’air du temps

Les utilisateurs aiment être divertis ! La gamification permet cela avec des jeux concours, des quizs et des challenges. Le but est de proposer une interaction avec les utilisateurs, qu’ils gagnent quelque chose en retour ou non. Cela peut être possible sur environ tous les réseaux sociaux mais aussi sur un site internet sous différentes formes.

Starbucks a utilisé la gamification en passant par une campagne promouvant la consommation de produit de la marque à travers une carte. Plus l’utilisateur consommait de produits, plus il cumulait d’étoiles. Ces dernières permettaient d’augmenter en niveau et d’obtenir des récompenses. Le site est toujours disponible pour plus d’explications.

Le festival We Love Green a aussi utilisé la gamification en disposant dans les grandes villes des affiches du festival. Il suffisait de poser devant, et de leur envoyer la photo pour tenter de remporter des places.

Post Author: Juliette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *