Les immanquables du SEO en 2018

La nouvelle année est souvent signe de changement… et chez Google, le changement est toujours d’actualité pour proposer à l’internaute une meilleure navigation sur le web. Mobile-First, Google RankBrain, netlinking… Nous vous proposons de vous immerger dans le SEO de 2018.

Les immanquables du SEO en 2018

  1. Google RankBrain
  2. Le contenu, toujours un parti gagnant
  3. Préparez-vous au Mobile-first…
  4. La vidéo, encore et toujours !
  5. Ne pas oublier les basiques…

L’année dernière, Google a confirmé que RankBrain est devenu l’un des trois outils les plus importants pour définir le positionnement des sites internet dans les résultats de recherche.

La question est : qu’est-ce que RankBrain et comment optimiser un site pour lui ?

Google RankBrain : un outil facile à comprendre

RankBrain - L'intelligence artificielle au service de GoogleRankBrain est une intelligence artificielle qui aide Google à positionner les sites dans les résultats de recherche naturels. Tout simplement…

Comment alors ?

En fait, cette intelligence artificielle mesure comment les internautes interagissent avec les résultats de recherche et classe les sites en fonction des interactions des internautes.

Prenons un exemple : Imaginons que vous cherchiez « Chocolat chaud » sur Google.

 

Requête Google Chocolat Chaud

Un des résultats vous paraît particulièrement bien. Vous cliquez dessus. Et une fois sur la page, vous vous rendez-compte que c’est le meilleur article sur le chocolat chaud que vous n’ayez jamais lu. Vous ne partez pas de la page jusqu’à ce que vous ayez fini de lire l’article.

C’est là que RankBrain intervient. Il va prendre note du temps que vous avez passé sur le site et va, très probablement, prendre en compte cela pour améliorer le positionnement de l’article.

D’un autre côté, imaginons que vous faites exactement la même recherche mais que vous cliquiez sur un autre lien. Et là… C’est le drame, l’article est catastrophique et vous quittez la page immédiatement. Ensuite, vous cliquez sur un autre lien pour lire quelque chose de constructif et instructif.

RankBrain va aussi noter cela. Et si beaucoup d’internautes agissent comme vous, cette page a de fortes chances de perdre des positions.

En sommes, RankBrain se concentre sur deux éléments :

  1. Combien de temps un internaute passe sur une page (« Temps passé sur la page ») :

Plus vous allez passer de temps sur la page, plus Google va estimer que cet article est de qualité et peut répondre aux requêtes d’un grand nombre d’internautes. Sa position va donc être améliorée dans les résultats.

  1. Le pourcentage d’internautes qui cliquent sur le résultat (« Taux de clics »)

Si une page a un meilleur taux de clics que ses concurrents, sa position va augmenter.

Le contenu : toujours un parti gagnant

Contenu : toujours un parti gagnantÀ l’époque, Google analysait votre page pour voir combien de fois vous utilisez un mot clé. En d’autres termes, Google se concentrait à 100% sur le contenu de la page. Du coup, les robots passaient pour voir si le mot clé apparaissait dans :

  • Votre titre
  • Votre URL
  • Vos ALT d’images
  • Dans la description
  • Dans le H1 de la page

Bien entendu, il regarde toujours ces données. Mais Google est devenu bien plus intelligent qu’avant…

Donc au lieu de mesurer le contenu, il se concentre sur le contexte.

Rappelez-vous que le principal travail de Google est de montrer le meilleur résultat. Dans la plupart des cas, le meilleur résultat n’est pas un contenu truffé de mots clefs.

En fait, les meilleurs résultats parlent d’un sujet dans son ensemble et en profondeur.

Avec un contenu profond, l’internaute obtient tout ce qu’il doit savoir à un seul endroit.

Comment écrire un contenu profond ?

Premièrement, comptez ! Minimum 2000 mots pour votre article. C’est qu’un indicateur, mais au moins, vous pouvez couvrir tous les besoins d’un internaute avec un article de cette taille.

Ajoutez des mots clefs couvrant le sujet

Une fois que vous avez fini d’écrire votre article, ajouter des mots clefs issus de l’analyse sémantique latente. C’est en soi des mots clefs qui sont très fortement associés au sujet principal de votre page.

Prenons un exemple, imaginons que vous veniez de publier un article sur le coca-cola

Les mots clefs issus de l’analyse sémantique latente seront :

  • Soda
  • Pepsi
  • Cola
  • Boisson gazeuse
  • Etc…

Quand Google va voir ces mots clefs sur votre page, il va se dire « Top ! cette page parle vraiment bien de ce sujet ! ».

Pour trouver des idées de mots clefs associés, rien de plus simple !

Tout en bas de la page de résultat de recherche pour votre mot clé, vous trouverez les recherches associées. Celles-ci vous aident à estimer la latitude du sujet.

Exemple de recherches associées pour la requête Savane :

Recherches Associés Google

Préparez-vous au mobile-first

Préparez-vous au Mobile-FirstL’année dernière, Google a annoncé qu’il passait au Mobile-First. En d’autres termes, Google va considérer la version mobile de votre site comme étant la « vraie » version. Même si quelqu’un cherche depuis un ordinateur…

Ce changement a du sens. Aujourd’hui, 60% des recherches faites sur Google sont faites depuis un téléphone portable. Et ce chiffre ne fait que grimper…

Trois étapes clefs sont à prendre en compte pour vous préparer à prendre le virage :

  1. Votre contenu doit être le même sur la version mobile et la version ordinateur

Certaines personnes cachent du contenu sur la version mobile. C’est une pratique à arrêter tout de suite. Comme nous l’avons vu, la version mobile va être celle prise en compte par Google. Si votre contenu est masqué, Google va l’ignorer…

  1. Passez au Responsive Design

Vous avez une version « m.xxxx » de votre site ? Google recommande de passer en responsive design.

Vous ne savez pas comment faire ? Votre agence web Eolas est là pour vous aider ☺.

  1. Soyez sûrs que votre version mobile est au top

Beaucoup de sites « marchent » sur téléphone. Mais ils sont catastrophiques à l’utilisation. Comment savoir si votre site est optimal pour un téléphone ? Rendez-vous sur l’outil de test d’optimisation mobile de Google ! Rentrez l’URL de votre site et l’outil fait le reste. L’outil donne même des conseils pour optimiser votre site si certaines parties sont à améliorer.

La vidéo, encore et toujours !

Vidéo : au cœur du SEO de demainOn ne présente plus les vidéos… Ni même le fait que le phénomène explose toujours plus. En fait, selon Cisco (entreprise américaine spécialisée dans le réseau), les vidéos représenteront 80% du trafic d’ici 2021.

Si vous ne vous êtes pas encore mis aux vidéos, voici quelques données qui devraient vous faire changer d’avis…

  1. YouTube, le géant

YouTube est aujourd’hui considéré comme le 2eme plus grand moteur de recherche. Et comme toutes les plateformes de vidéo en ligne, YouTube grandit vite… Pour faire simple, de plus en plus d’internautes cherchent sur YouTube au lieu de chercher sur Google.

  1. Une vidéo optimisée pour le SEO sur YouTube vous donne plus de visibilité.

Comment ? Pour commencer, 55% des recherches Google contiennent au moins une vidéo.

Du coup, vous avez une chance de vous retrouver présent deux fois dans les résultats de recherche.

Voici un exemple toujours avec le chocolat chaud :

Exemple résultat vidéo Chocolat Chaud

Prenez aussi en considération que YouTube est possédé par Google… Attendez-vous à voir de plus en plus de vidéos dans les résultats de recherche… Si vous l’avez loupé, la transformation a déjà commencé avec l’apparition des vidéos YouTube dans les recherches d’images…

Vidéos dans résultats images Google

Ne pas oublier les basiques…

Ne pas oublier les basiquesAvec toutes ces choses nouvelles, il ne faut pas oublier l’essentiel… le SEO reste avant tout une histoire de contenus et de liens. Sans contenu, vous n’aurez pas de lien et sans lien, vous n’arriverez pas en première page des résultats de recherche…

Et si vous n’êtes pas en première page, ne vous souciez même pas de RankBrain. Cet élément rentre en jeu une fois que vous êtes bien positionné sur une requête… Mais rien ne vous empêche de voir plus loin, au contraire ☺

Google est récemment revenu sur le sujet en disant que les contenus et les liens sont toujours les deux premiers éléments déterminant votre position sur Google.

Maintenant c’est à vous ! Et si vous ne savez pas par quel bout commencer, n’oubliez pas que votre agence web grenobloise Eolas est là pour vous aider !

A bientôt !

Post Author: Thomas

1 thought on “Les immanquables du SEO en 2018

    Aurélie Box'art

    (7 mai 2018 - 9 h 36 min)

    Un très bon article nous permettant d’améliorer et de booster notre SEO . Merci beaucoup 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *