Nom de domaine : quel impact sur le référencement naturel ?

184735578Quelles seront les conséquences de votre nom de domaine sur votre référencement naturel ? Est-il préférable de n’avoir qu’un seul nom de domaine ? Faut-il le choisir avec des mots-clés ? Quelles sont les extensions à privilégier ?

Le nom de domaine s’apparentant à l’identité même d’un site web, il est légitime que vous vous interrogiez de son impact sur le référencement naturel de votre site !

Découvrons ensemble le point de vue de deux grands moteurs de recherche : Google et Bing.

 

Un nom de domaine avec ou sans mots-clés ?

Avoir un nom de domaine avec des mots-clés peut aider à un instant T pour le référencement, mais c’est un critère de moins en moins utilisé  par Google et Bing pour organiser le positionnement des sites. Pourquoi ? Certains sites abusant de cette pratique, les moteurs préfèrent privilégier leur contenu plutôt que leur nom de domaine. Les moteurs ont même tendance à pénaliser les positionnements des noms de domaine qui sont uniquement basés sur des mots-clés.

Un ou plusieurs noms de domaine ?

Google et Bing déconseillent d’avoir plusieurs noms de domaine, et donc plusieurs sites avec des contenus similaires. Pourquoi ? Pour eux, c’est le critère de notoriété qui prime dans leur algorithme ! 2 éléments essentiels à retenir :

  • un seul nom de domaine principal et plusieurs noms de domaine secondaires. Exemple : nomdedomaine.fr en nom de domaine principal ; nomdedomaine.com, nomdedomaine.eu, nomdedomaine.tel comme noms de domaine secondaires.
  • les noms de domaines secondaires doivent rediriger de manière permanente (correspond à « RedirectPermanent » dans le fichier .htaccess – renverra une entête http 301) vers le nom de domaine principal. Les versions avec www. devant chaque nom de domaine doivent être également configurées de la sorte.

Quelle extension privilégier ?

484561761En termes d’impact sur le référencement, les moteurs différencient deux types d’extensions de nom de domaine à choisir en fonction de différents critères comme la langue du site ou les paramètres de géolocalisation du site :

  • Les ccTLD (country code top-level domain) qui correspondent à des domaines nationaux de premier niveau, comme le .fr
  • Les gTLD (generic Top-Level Domain) qui correspondent aux domaines génériques comme le .com

Depuis 2012, l’ICANN a autorisé la création de nouvelles extensions génériques associées à des marques (.renault, .samsung, .lustucru), à des zones géographiques (.paris, .breizh, .alsace), à des secteurs d’activités (.magasins, .bio, .asia., food, .jouets., kids), etc.
Ces extensions étant encore très récentes ou pas encore exploitées, l’impact sur le référencement naturel n’est pas connu précisément mais selon les moteurs, la logique voudrait que ces extensions soient prises en compte comme les autres gTLD, c’est-à-dire de façon neutre.

Il semblerait donc que l’époque où le nom de domaine influençait sur le référencement d’un site soit désormais révolue. Pour les moteurs de recherche, plutôt que de vouloir tirer parti de quelques minimes avantages d’un nom de domaine grâce à ses mots-clés ou à son extension, mieux vaut voir et utiliser le nom de domaine tel un puissant outil de protection et de développement de votre marque. Et n’oubliez pas que les meilleurs noms de domaines sont courts, faciles à retenir, faciles à épeler et faciles à prononcer.

Pour plus de conseils sur le choix de votre nom de domaine, contactez les experts en Nom de Domaine de l’équipe Digital Marketing Eolas.

5 thoughts on “Nom de domaine : quel impact sur le référencement naturel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *