Noms de domaines : l’arrivée des sinogrammes, caractères cyrilliques, accents…

Depuis quelques années, la possibilité d’utiliser des caractères spécifiques (différents de la langue latine et des chiffres) dans les libellés et les extensions des noms de domaine arrive progressivement. Cela correspond à ce qu’on appelle les noms de domaines internationalisés ou IDNs (Internationalized Domain Names).

Qu’est-ce que les IDNs ?

Les IDNs sont des noms de domaines composés de caractères divers n’appartenant pas exclusivement à la langue latine comme par exemple les accents de la langue française ou les caractères propres aux alphabets asiatiques, russes ou arabes, par exemple. Le registre de chaque extension fait le choix de déployer ou non les IDNs ; le registre Afnic, gestionnaire de l’extension .fr, acceptera les libellés IDN dans le courant de l’année 2012.

IDNs
Pourquoi déposer des IDNs ?

L’enjeu majeur d’un nom de domaine internationalisé est de protéger sa marque, déjà traduite en caractères locaux parfois. Le dépôt des IDNs est aujourd’hui devenu incontournable pour parvenir à perçer sur un marché local en optimisant la visibilité et la notoriété de sa marque.

Une présence Internet en Chine, c’est possible ?

Dans le cas très spécifique de la Chine, le dépôt d’un nom de domaine à destination de ce marché est possible, mais désormais régenté par des règles d’enregistrements drastiques. L’accès très restrictif à l’extension .cn, et ses variantes IDN, impose que la société titulaire et son représentant administratif soient présents localement en Chine, ainsi que de suivre une procédure rigoureuse, qui différencie l’action d’enregistrement de l’activation technique du nom de domaine. Voici les extensions possibles concernant le territoire chinois : l’écriture latine, le sinogramme simplifié et le sinogramme traditionnel.

Pour tous ceux qui souhaitent protéger leur nom de domaine en Chine, vous avez le choix entre un enregistrement avec un libellé en caractères latins, qui ne pourra alors s’enregistrer que sous l’extension .cn, et un enregistrement avec un libellé en sinogrammes qui couvrira alors d’un coup les six variantes suivantes :

Des questions sur les IDNs ?

Pour les noms de domaines en .fr, quand sera-t-il possible d’enregistrer des libellés avec accents ? Ces évolutions d’enregistrement seront disponibles en 2012 mais pour le moment aucune date n’est communiquée par l’Afnic.

Pour un nom de domaine en .cn, le contact administratif est-il obligatoirement lié au titulaire ? Oui, car la demande d’enregistrement étant basée sur la présence locale, le contact administratif doit appartenir à la société titulaire ET être ressortissant chinois.

Chinois simplifié ou traditionnel, quelle est la différence ? Aujourd’hui en Chine, c’est le chinois simplifié qui est la langue la plus diffusée. Le chinois traditionnel est employé dans la littérature et de moins en moins par la population jeune. Sur Internet, est-ce que les chinois tapent les urls en sinogrammes ? Oui, c’est un usage quotidien, car il est plus facile pour eux de pratiquer leur propre langue.

 

Vous avez des questions concernant les noms de domaines internationalisés ?Vous souhaitez déposer des IDNs pour protéger votre marque ? Contactez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *