Réussir ses campagnes d’e-mailing en 7 étapes

Simple à mettre en place, peu coûteux, l’e-mailing séduit toujours par son efficacité marketing.

Toutefois, pour qu’un e-mailing soit réellement efficace, quelques règles sont à suivre : il doit être attractif, bien sûr, mais aussi et surtout bien conçu afin de ne pas passer à la corbeille sans même avoir été lu !

Voici les principales étapes à suivre lors de la création d’un e-mailing, ainsi que quelques conseils pour optimiser vos campagnes !indicateurs-emails

 

1/ Choisissez votre outil d’e-mailing

Il existe aujourd’hui de nombreux outils en matière de campagnes d’e-mailing : les solutions gratuites comme mailChimp qui vous permettront de créer une campagne à partir d’une liste de modèles ou les outils de gestion de campagnes d’e-mailing professionnels, comme ASPMail.eolas, où vous pourrez lancer une campagne e-mail entièrement sur mesure, avec un accompagnement si nécessaire par notre équipe.

2/ Créez votre modèle 

Un bon e-mailing, c’est d’abord un bon modèle, graphiquement attractif et efficace commercialement ! C’est donc un webmarketeur qui doit définir le zoning du modèle (l’emplacement des différents éléments) ; ensuite le graphiste web apportera la couche graphique. Si possible, il faut prévoir dès le départ les différents cas d’utilisation du modèle, pour minimiser les coûts et délais par la suite. Ainsi, il faut avoir une zone plutôt éditoriale sur toute la largeur (texte ou image), une autre zone plutôt pour les produits ou offres (par exemple sur 2 colonnes) et des zones mixtes (image et texte sur la même largeur). Vous n’oublierez bien sûr pas un pied de page complet, avec toutes les coordonnées, réseaux sociaux, partages avec les proches, etc.

Les formats d’e-mailing sont plus étroits qu’une page web classique et à l’heure des e-mails responsive design, nous recommandons de simplifier le zoning des e-mails. Cela facilitera grandement le travail d’intégration graphique.

3/ Faites un état des lieux de vos données 

Cette étape consiste à faire le « ménage » dans les données dont vous disposez. Il est important que cette base de données soit bien qualifiée, afin d’éviter toute erreur lors du routage. Par exemple, ouvrez votre fichier de destinataires sur votre tableur et partez à la recherche des adresses e-mail erronées : adresse sans @, avec une virgule ou tout autre caractère spécial non autorisé et sans extension de nom de domaine (utilisez les fonctions de filtre sur la colonne concernée). Parfois, les noms de domaine de messagerie seront également erronés : orang.fr ou wanaodo.fr. Avoir un fichier d’e-mails propre est la garantie de ne pas envoyer d’e-mails qui n’ont aucune chance d’arriver ! Cela vous permettra ainsi de faire baisser votre facture de routage d’emails.

 4/ Concevez un message percutant

Une des règles d’or en marketing s’applique parfaitement aux campagnes d’e-mailing : il faut adresser la bonne offre à la bonne personne au bon moment.

Variez les offres, les types de messages, la longueur des messages, etc. Adaptez la fréquence d’envoi au type d’e-mailing. Par exemple, pour un e-mailing relationnel du type newsletter / magazine, pas ou peu segmenté, il sera nécessaire d’être régulier pour instaurer une vraie relation avec l’internaute. Pour les e-mailings orientés davantage produits et offres promotionnelles, cela sera moins obligatoire.

Assurez-vous en outre que tous les liens vers votre site web soient correctement trackés, grâce par exemple à l’outil de création d’urls pour Google Analytics, si vous utilisez cet outil d’analyse de trafic.

 5/ Segmentez vos bases

Nous recommandons d’utiliser un segment par cible au sein de la même campagne. Par exemple, si vous envoyez la même newsletter à vos clients et à vos prospects : séparez votre fichier et créez 2 segments : clients et prospects. Vous aurez ainsi des statistiques d’ouverture et de clics pour chaque cible et vous pourrez en tirer davantage d’enseignements que si vos destinataires étaient tous mélangés.

6/ Routez votre campagne

Votre e-mail est créé, la liste de vos destinataires est chargée, il est temps maintenant de faire un test en situation réelle, puis de la router à vos clients ou prospects ! Faites un 1er routage de test sur plusieurs adresses avec des comptes et outils de messageries différents, pour vérifier la délivrabilité et l’affichage. Un des enjeux évidemment est de ne pas arriver en spam dans la boite de réception. Il y a une réelle expertise technique derrière, développée par les experts des solutions d’e-mailing, comme chez Eolas, avec ASPMail.eolas.  

7/ Mesurez les performances

Une fois votre campagne lancée et pendant 3 à 5 jours, regardez et analysez vos résultats, côté statistiques sur votre site web et statistiques de votre plateforme d’e-mailing. Insérez une annotation sur Google Analytics, pour retrouver très rapidement les campagnes majeures et expliquer les pics de trafic.

Tenez un tableau de bord à jour avec chacune des campagnes avec, à minima, les indicateurs de performance suivants :
– jour et heure de routage

– infos sur vos destinataires : volume, segments, etc.

– taux de distribution

– taux d’ouverture

– taux de clics sur les liens

– nombre de visites sur votre site

– nombre de conversions

– taux de conversions

L’étude de ces statistiques vous permettra de tirer des conclusions et certainement d’améliorer encore votre prochaine campagne d’e-mailing !

Cependant, ce qui peut fonctionner pour une cible peut ne pas être le plus efficace pour une autre cible.

N’hésitez pas à tester différents créneaux horaires et jours pour router et évitez de communiquer au même moment que la majorité des annonceurs.

Bonnes campagnes d’e-mailing !

2 thoughts on “Réussir ses campagnes d’e-mailing en 7 étapes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *