Révolution dans les Noms de Domaine : il devient possible de créer sa propre extension* !

Du 12 janvier au 12 avril 2012, l’autorité en charge de la régulation des noms de domaine à l’international (ICANN) lance son programme qui aboutira à la création de nouvelles extensions d’Internet.

Concrètement, il devient possible pour une société ou une communauté de créer et de gérer une extension de premier niveau (gTLD) **.

Exemple : Eolas pourrait créer son extension .EOLAS et ainsi créer, gérer et commercialiser des noms de domaine à partir de l’extension .EOLAS (www.webmarketing.eolas ou www.ecommerce.eolas).

Pour l’ICANN, l’objectif principal de cette ouverture est clair : encourager l’innovation et répondre à la réalité et aux besoins croissants d’Internet. Cette campagne démarrera le 12 janvier prochain par l’examen des dossiers de candidature.

Quels intérêts ?
Pour les entreprises titulaires d’une extension :
• Une véritable opportunité d’investissement : devenir exploitant de son propre registre (registre gTLD)
• Un moyen ambitieux de mieux gérer sa marque et son marketing

Pour les gouvernements et communautés titulaires d’une extension :
• Renforcer son identité culturelle, linguistique ou géographique

Pour les titulaires de Noms de Domaine :
• Augmenter le choix et la concurrence

Pour les internautes
• Des nouvelles façons de rechercher sur le net
• D’avantage de choix et d’innovation
• Accéder plus facilement à une communauté culturelle, géographique ou linguistique en ligne

Quelles contraintes ?
• Des critères de candidature stricts définis par l’ICANN
• Un processus d’évaluation rigoureux et long par l’ICANN
• Une candidature et une exploitation couteuses : environ 130 000 euros pour le dépôt du dossier puis 20 000 euros de frais annuels

Qui peut postuler ? Des sociétés ou communautés (gouvernements, communautés publiques, géographiques…) à travers le monde qui répondront aux critères stricts définis par l’ICANN.
Une opportunité qu’un nombre restreint d’entreprises et de communautés s’apprête à saisir.

C’est donc bien une vraie révolution qui s’amorce, tant pour les titulaires de noms de domaine que pour les internautes.

Contactez-nous pour en savoir plus !

*sous réserve d’acceptation du dossier de candidature par l’ICANN
** extension de 1er niveau / gTLD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *