SEOCamp’us : retour sur l’événement Search Marketing

Lieu de partage de connaissances et d’expertises, le SEO Camp’us est l’événement incontournable du SEO (Search Engine Optimization soit référencement naturel). Cette année, une délégation de cinq personnes d’Eolas s’est rendue à Saint-Denis afin d’assister à l’événement. Au programme : conférences en français et anglais, ateliers SEO le tout dans une ambiance chaleureuse !

Revenons ensemble sur les phénomènes du moment et les choses à savoir en 2019 pour booster son SEO !

Les 3 piliers du SEO à maîtriser impérativement

Incontournables suites aux dernières modifications de l’algorithme Google, ces trois éléments sont à mettre dans votre checklist pour l’année 2019 :

Temps de chargement :

 

C’est indéniable la Speed Update est là, le temps de chargement est un critère pris en compte par Google dans le positionnement des sites sur les résultats naturels. Le tout lié avec l’omniprésence des mobiles dans nos statistiques analytics, c’est un des critères à suivre en 2019.

 

SEO + UX = 

C’est aussi un phénomène à ne pas négliger cette année, avec RankBrain et d’autres algorithmes sans noms, Google compte bien faire de l’expérience utilisateur un des critères du SEO en 2019. Optimisez vos contenus, améliorez-le et stoppez le keyword stuffing ! Il est temps de mettre en page vos articles d’une manière aérée et de proposer à l’internaute une expérience unique sur votre site web !

Le contenu, encore et toujours :

Fini le bourrage de mots-clefs (si ! Il y en a encore !). On le répète depuis quelques années déjà mais les contenus sont au cœur de l’expérience utilisateur et du référencement. Jouez avec le maillage des contenus similaires, favorisez des thématiques connexes et élargissez votre champ lexical ! Pourquoi ne pas en profiter également pour faire un tour du côté des pages « zombies » et en profiter pour regrouper des pages aux thématiques connexes ayant peu de visite ?

Petit bonus…

L’analyse de logs… on en parle peu mais cet outil peut vous offrir des indications très utiles pour connaître la santé de votre site : quelles sont les pages les plus crawlées par Googlebot ? Quelles sont celles qui ne sont pas crawlées ? Où sont les pages orphelines ? Et d’autres questions auxquelles l’analyse de log apporte des réponses !

Le SEO à l’international

Nous avons assisté à la majorité des conférences anglophones pour ramener les nouvelles tendances d’ailleurs pas ou peu présentes par chez nous. Au menu :

  • Mobile First et datas
  • Les changements dans les datas structurées
  • Comprendre et corriger les pénalités manuelles

Mobile first, on y est !

Si vous avez encore des doutes, sachez que plus de la moitié des recherches sont désormais effectuées depuis un mobile. Le problème ? La majorité des professionnels du SEO ou encore les outils utilisés par ceux-ci sont encore tournés vers les ordinateurs. Vous voulez d’autres preuves ? Quel est le problème me direz-vous ?

31% des recherches sur ordinateur ne sont pas visibles sur mobile (sur un échantillon du top 15 000 des requêtes internationales)

Seulement 11% des URLs gardent leurs positions sur mobile et ordinateur

 

 

Il est temps, d’après Cindy KRUM, d’arrêter de jouer aux autruches en nous cachant la tête dans le sable, le SEO mobile existe bien.

 

Changement dans les datas structurées et habitudes des internautes

Les richs snippets sont de plus en plus présents dans les résultats Google sur Mobile. La raison ? Google se veut moteur de réponse(s) ! Les internautes adorent les featured snippets qui apportent une réponse immédiate à la question qu’ils se posent en utilisant Google :

61.5% des recherches mobiles ne génèrent pas de clics (vs 34.4% des recherches desktop). Ce qui veut dire que Google Analytics nous montre uniquement 38.5% des données mobiles.

Vous les avez déjà vus et on vous en a déjà parlé, mais ceux qui arrivent risquent encore une fois de changer beaucoup de choses d’un point de vue statistiques :

 

Google indexe des « Fraggles » : dérivé de l’anglais pour l’addition « fragment » + « handle » (comprendre manipulation de fragments). C’est-à-dire qu’avec une question, Google arrive à proposer des extraits de pages où la réponse se trouve, à vous proposer un extrait d’une vidéo YouTube etc… On devrait voir arriver tout ça très prochainement dans nos résultats Google mobile.

 

 

Pénalités manuelles de Google – Retour d’un ancien Googler

Souvent mystifiées et appréhendées, les pénalités Google n’ont jamais été aussi claires ! Déjà, si vous êtes « victime » d’une pénalité Google, la première chose à faire est… d’attendre !
Pourquoi Google pénalise manuellement un site ? Déjà, il faut savoir que Google peut pénaliser différents composants d’un site :

  • La totalité du site : www.example.com
  • Un dossier du site : www.example.com/dossier/
  • Une page d’un site : www.example.com/dossier/page.html

Une demande de reconsidération sans travail risque d’être très mal vue par Google… Alors essayez de trouver ce que Google veut vous dire. Documentez tout ce que vous allez faire pour sortir de cette pénalité et tout ce que vous allez faire pour éviter que cette situation se reproduise.

Quelles sont les pénalités ?

Attention à la police Google !

Majoritairement des violations « on-page » : Pas de mystère, si vous recevez cet avertissement, c’est que votre contenu est à revoir. Votre site est sorti de l’index Google dès la notification reçue et un gros travail est à faire dans la création de votre contenu.

Spams générés par l’utilisateur : Commentaires de blogs avec des liens vers des blogs de viagra, site de casino etc… C’est très souvent le principal facteur qui peut faire que votre site reçoit un avertissement relatif à cette pénalité. Vérifiez bien que votre espace de commentaire est protégé !

Contenu piraté : Ici, vous avez été victime d’un piratage par un parti tiers qui a créé du contenu malicieux sur votre site. Reprenez possession de votre site et enlevez toutes traces laissées par le pirate. Pensez à effectuer des sauvegardes régulières de votre site internet pour éviter ce genre de pénalité et installez un outil de monitoring. Il peut être également temps de penser au HTTPS et à la sécurisation de votre serveur…

Données structurées incorrectes : Vous voulez absolument apparaître dans les featured snippets et avez renseigné toutes les données structurées. Sachez que cette pénalité ne peut être enlevée c’est Google qui va décider si oui ou non votre site respecte les bonnes pratiques en matière de données structurées. Restez vigilants !

Liens sortants non naturels : Votre site est ce qu’on appelle dans le jargon du digital marketing une « ferme à liens ». Ici, vous apportez trop de liens sortants. La correction ? atterrir en 2019 et éviter ce genre de pratiques désuètes depuis bien longtemps !

Une fois que c’est fait, direction le docteur Google ! Vous pouvez faire une demande de reconsidération ! Google attend de votre part un message court et concis :

« Voici ce que nous avons fait > suppression des liens sortants massifs, désavouement de liens entrants, merci pour votre retour, je vais suivre les recommandations de Google désormais »

Ne vous attendez pas à une réponse immédiate ! Le délai varie de 8 heures à … 8 semaines !

Et voilà, vous avez désormais un petit résumé des éléments distribués lors du SEOCamp’us de 2019 ! Nous reviendrons bientôt vers vous avec les autres sujets chauds de 2019 !

A très vite !

Post Author: Thomas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *