Stratégie media : tout un POEM !

Aujourd’hui nous n’allons pas parler poésie, mais bien de POEM, l’acronyme de Paid, Owned & Earned Media.

C’est une approche qui divise les médias en 3 catégories : ceux que l’on possède, que l’on acquiert ou que l’on paye.

visuel POEM
Paid media

Il rassemble toutes les actions dites « payantes » que vous allez mettre en œuvre pour augmenter votre visibilité ou booster vos ventes.

Il peut s’agir de publicités sur les réseaux sociaux, dans la presse, à la télévision…

Grâce aux paid media, vous pourrez au choix définir un ciblage très large ou au contraire très précis avec des critères de segmentation définis tels que l’âge, le sexe, les intérêts… en fonction du média utilisé.

Par exemple, si vous utilisez Facebook Ads, vous pourrez choisir des critères de segmentation très précis afin de ne toucher que votre cœur de cible.

Owned media

C’est ce que vous possédez : votre site internet, votre compte Twitter, votre page Facebook, votre compte YouTube… C’est vous qui êtes l’acteur principal : vous produisez vous-même votre contenu.

Grâce à l’owned media, vous pourrez toucher une population plus qualifiée. C’est ce qui vous permet d’avoir une communauté autour de votre marque, à condition de proposer un contenu intéressant et de gérer efficacement votre présence sur les réseaux sociaux.

Earned media

C’est ce qui se crée sur internet sans vous : tous les contenus qui sont produits par d’autres personnes ou organisations, qui assurent elles-mêmes votre promotion. Ce n’est pas vous qui en êtes à l’origine directe. On retrouve les commentaires, likes, tweets, livetweets, partages…

C’est notamment grâce à l’earned media que votre communauté s’entretient et se développe. Plus vous avez de fans ou de likes, plus vous en aurez. Cela prend du temps pour qu’une réelle communauté se crée autour de votre marque, mais le jeu en vaut la chandelle. Vous devrez apprendre à être réactif et à gérer les bons et les mauvais commentaires.

 

Le point à noter dans cette vision POEM est que les 3 catégories sont reliées entre elles. On pourrait prendre l’exemple de Facebook pour illustrer cela facilement. Sur Facebook, c’est vous qui publiez sur votre page : c’est donc du owned media. Si vous faites une campagne publicitaire payante sur Facebook, vous faites du paid media. Enfin, les différents partages, commentaires, likes sont de l’earned media.

Comment s’en servir ?

Quand nous travaillons sur la définition de la stratégie web d’un de nos clients, nous utilisons cette approche pour bien dissocier et planifier les différentes actions que nous mettrons en place. Cela a le mérite de donner une vision plus transversale et claire des actions à mener, plutôt que de simplement lister les actions par type de levier (SEO, SEM, SMO, etc.). Nous rapprochons cela évidemment des objectifs fixés, pour expliciter la nécessité de chaque action.

 

Et vous, est-ce que cette approche vous parle ? Qu’en pensez-vous ? Nous sommes à votre écoute !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *